Corriger le kératocône en optant pour des lentilles adaptées

lentilles adaptées
Le port de lunettes est la solution la plus courante pour soigner les yeux. Cependant, dans le cas du kératocône, la vision déformée ne peut plus être traitée avec cette alternative. Pouvant affecter aussi bien un seul œil, cette pathologie apparaît généralement au niveau des deux yeux au cours de l’adolescence, ou au début de la vingtaine. Au vu de la précocité de son apparition, chaque personne doit faire attention et procéder à un examen clinique systématique des yeux.

L’origine de cette maladie, ses signes et ses symptômes

La déformation conique se traduit par l’affaiblissement du tissu cornéen, suite à un déséquilibre des enzymes au niveau de cet organe de la vue, et principalement au sein de cette partie antérieure de la sclérotique. Cette situation rend la cornée beaucoup plus sensible aux dommages oxydatifs issus des radicaux libres qui la fragilisent et la font enfler. Cette maladie peut également être d’origine génétique, ou provenir d’une surexposition aux rayons ultraviolets du soleil. L’apparition de ce problème peut tout aussi bien résulter d’un frottement excessif et d’une irritation chronique des yeux, ou du port de lentilles de contact mal ajustées. Pour en savoir plus, n’hésitez pas à faire un tour sur www.dencott.com.
Une cornée qui revêt une forme irrégulière favorise le développement de l’astigmatisme irrégulier et de la myopie, et devient ainsi une source de vision trouble et déformée pour un individu. D’autre part, la déformation de la courbure se reconnaît avec une haute sensibilité à la lumière et à l’éblouissement.
L’ordonnance optométrique qui change à chaque consultation ophtalmologique est aussi un signe de cette maladie.

Les soins pour traiter cette déformation de la cornée

Compte tenu de la délicatesse de la vue et des conséquences de cette maladie, une prise en charge immédiate est recommandée. Au début de sa formation, cette maladie peut être soignée par le port des lunettes ou des lentilles de contact souples. Cependant, dans la mesure où la maladie évolue, les dégâts s’accumulent et la cornée s’amincit, puis devient irrégulière. Dans ce cas, ces dispositifs ne représentent plus une solution efficace pour corriger la vue de façon adéquate.
La réticulation cornéenne s’agit d’une procédure permettant de renforcer le tissu cornéen avec ou sans épithélium, de manière à enrayer l’enflure de la surface de l’œil lié à cette maladie. Cette alternative permet de réduire de façon considérable l’éventualité d’une greffe de cornée, tout en prévenant les complications du traitement ou de la chirurgie de correction de la vue.
Les lentilles de contact souples sont destinées à la correction de la maladie. En optant pour les dispositifs sur mesure, le patient a l’opportunité d’avoir une vue plus confortable. Un ajustement personnalisé assure une stabilité optimisée d’un œil kératocônique.
Les lentilles de contact perméables aux gaz sont une autre solution pour le traitement de cette maladie. Elles coiffent la cornée tout en remplaçant la forme irrégulière par une surface de réfraction lisse et uniforme, de manière à améliorer la vue. Certes conçues dans un matériau rigide, ces lentilles offrent toutefois un confort optimal pour les yeux du patient, puisqu’elles permettent à l’oxygène de passer à travers les verres. De plus, elles ont une durée de vie plus importante que les autres dispositifs. Cet équipement de correction visuelle modélise la cornée atteinte, mais avec une compatibilité totalement adaptée à sa maladie. Grâce à la topographie en trois dimensions, la reproduction fidèle de la géométrie est possible pour des lentilles sur mesure, stables et correctives. L’effet mécanique de contention peut ralentir, voire même neutraliser, la progression des déformations cornéennes.
Les lentilles de contact hybrides s’avèrent également être correctives pour le cas de cette déformation conique. Elles favorisent une netteté, ce qui offre plus de confort que les lentilles souples.
Les lentilles prothétiques s’avèrent être une prothèse oculaire utile pour les patients dont la maladie est à un stade avancé. Ce modèle fait office de coque prothétique. Elle est fabriquée sur mesure, en optant pour une technologie d’imagerie avancée, de manière à ce que la lentille épouse les irrégularités uniques des yeux souffrants. Dans la mesure du possible, l’utilisation et l’ajustement de ce dispositif doivent être effectués par un spécialiste disposant du matériel requis et d’une expertise avérée.

Les avantages des lentilles adaptées

En optant pour des lentilles adaptées, le patient s’offre une nouvelle opportunité de retrouver une bonne acuité visuelle. Le choix peut prioriser les lentilles souples ou rigides, en fonction de l’avancement de la maladie. Toujours est-il que, en matériau flexible comme la silicone ou rigide comme le fluorosilcoacrylate, il suffit de prioriser le dispositif approprié au stade de progression de la maladie.

Une autre alternative innovante

Dans la mesure où il faut trouver des dispositifs adaptés, les lentilles sclérales sont aussi une innovation dédiée la correction des troubles de vision et des pathologies, comme cette déformation de la courbure. Ce sont des lentilles de contact à grand diamètre, passant en pont sur la cornée sans la toucher. Ces lentilles couvrent la partie blanche de l’œil ou la sclère qui engloutit la cornée. Ces dispositifs sont produits sur mesure et associent la qualité optique et la tolérance physiologique des lentilles rigides en matière de confort. En même temps, ils offrent la stabilité des lentilles souples et confèrent une bonne vision. Ces verres ont été conçus de manière à créer une couche de larmes protectrice entre les yeux et les lentilles. Il s’agit d’un liquide multifonctionnel assurant une hydratation continue, pour un usage au quotidien.


Comment perdre du poids tout en restant sains
Cosmétiques bio, qu’est ce que ça vaut ?