Quel type de protection hygiénique choisir ?

La protection hygiénique ou protection périodique est une disposition prise pour éviter les épanchements sanguins lors des règles. Elle peut être de nature externe ou interne. Sur ces quelques lignes, vous trouverez les protections adaptées à vos besoins et comment choisir protection hygiénique ?

Protections externes

Actuellement, il existe plusieurs alternatives et un embarras de choix. Ce genre de protection est le plus utilisé dans le monde et considéré comme le premier choix lors des premières règles. D’abord, les serviettes sont les plus faciles à utiliser avec leur fonction jetable, vous les jetez quand elles sont pleines. Il suffit de les coller sur la culotte, vous aurez l’impression de juste porter votre culotte quotidienne. Leur grand point positif, c’est qu’elles sont faciles à trouver. Le point négatif, c’est la discrétion. Impossible de les mettre durant les virées sur la plage ou les baignades en piscine. Ensuite, vous avez la culotte menstruelle. Elle se met comme les culottes ordinaires et doit être changée la nuit. Elle peut être utilisée durant 3 ans et permet de se sentir sec toute la journée. Les culottes menstruelles sont écologiques vu qu’elles sont réutilisables. Et enfin, considéré comme protection externe, c’est l’écoute de son corps par flux instinctif libre. Plus précisément, vous devez être en phase avec votre corps et aller aux toilettes quand vous sentez que l’écoulement.

Protections internes

Parmi les plus utilisées, il y a la coupe menstruelle. Elle s’insère un peu plus bas que le tampon et recueille le sang. Elle est réutilisable et donc plus économique. Elle garde votre vagin humide et s’enlève lorsque la coupe est remplie. Le problème, c’est l’adaptation à l’utilisation, car certaines femmes ont besoin de plus de temps voire après quelques cycles pour s’y habituer. Elles se trouvent dans les supermarchés tout comme dans les pharmacies et les magasins bio, en ligne ou par achats directs. Il existe aussi des serviettes hygiéniques ou des protèges-slips qui sont lavable toujours dans la pratique écolo. Tout comme les éponges menstruelles qui s’utilisent comme les éponges en l’insérant dans le vagin.

Écologie et hygiène

Les protections internes sont considérées comme étant plus écologiques et plus saines. Du fait de la réutilisation, et parce qu’elles ne sont pas jetables. Presque les protections internes sont écologiques sauf les tampons. En effet, ils sont jetables, et même s’ils sont pratiques, ils ne sont pas hygiéniques. Les serviettes conviennent aux filles qui sont encore âgées dans la fleur de l’âge de 15 ans et moins. Parce qu’il n’est pas évident pour ces filles d’insérer des dispositifs dans leur vagin à leur âge.

Corriger le kératocône en optant pour des lentilles adaptées
Comment perdre du poids tout en restant sains